TOUMANI DIABATE

Toumani Diabaté est né à Bamako au Mali, dans une famille de griots exceptionnels ; il est issu de la 71ème génération de joueurs de kora de sa famille. Le plus connu était son père, Sidiki Diabaté né en Gambie, joueur de kora d’une notoriété légendaire dans l’Ouest de l’Afrique (1922-1996).


Enfant prodige, Toumani commence à jouer de la kora à l’âge de cinq ans ; on lui demande souvent de jouer à l’école. A cette époque, le Mali est engagé dans un programme actif destiné à encourager les ensembles régionaux à représenter le folklore local. Toumani est recruté par l’ensemble de Koulikoro (environ 60 kilomètres à l’est de Bamako) avec lequel il fait sa première apparition publique à l’âge de treize ans sous l’acclamation locale.

A dix-neuf ans, Toumani rejoint les brillants jeunes musiciens qui accompagnent la grande diva, Kandia Kouyate, la chanteuse griotte la plus célèbre et la plus puissante du Mali, avec laquelle il tourne dans toute l’Afrique. Depuis cette première tournée à l’extérieur du Mali, Toumani a fait le tour du monde plusieurs fois, faisant plus de 2500 concerts et participant à plus de 200 festivals. Toumani se mobilise pour aider à la préservation de l’héritage de la musique de la kora traditionnelle au Mali et pour éduquer les générations futures à conserver leur riche patrimoine musical, tout en les encourageant à explorer aussi les possibilités créatives dans la musique. Il est Président-Directeur de Mandinka Kora Productions qui développe la promotion de la kora à travers des ateliers, des festivals et divers évènements culturels. Toumani est aussi professeur de kora, de musique moderne et traditionnelle au conservatoire Balla Fasseke des Arts, de la Culture et du Multimédia de Bamako qui s’est ouvert à la fin de l’année 2004.

 

Les Titres

 

Depuis ces dernières années Toumani jouit d’une vraie reconnaissance mondiale pour sa contribution au développement de la kora et apparaît comme une figure clé de la musique africaine.

- 2003 Tamani d’or
récompense du meilleur joueur de kora dans le monde

- 2004 Zyriab des Virtuoses
un prix de l’Unesco remit au festival Mawazine organisé par le roi du Maroc Mohamed VI, Il est le premier africain noir à recevoir ce prix

- 2006 Grammy Award – catégorie musique du monde
récompense pour l’album en duo avec Ali Farka Touré

- 2006 Chevalier de l’Ordre National du Mali
décoré par le président de la république Amadou Toumani Touré

- 2007 Tamani d'Or
récompense de la meilleure musique d'inspiration traditionnelle

- 2008 Académie Charles Cros
(Grand prix du disque et du DVD 2008)
récompense pour l’album « The Mandé Variations » - catégorie « musique du Monde »

- 2008 Nommé ambassadeur UNAIDS 
(ONU Lutte contre le Sida)
7 personnes sont ainsi nommées de part le monde

- 2009 Nomination aux Grammy Award - catégorie musique du monde
récompense pour l’album « The Mandé Variations »

- 2010 Grammy Award – catégorie musique du monde
récompense pour l’album en duo avec Ali Farka Touré

 

Le rôle culturel

 

Toumani Diabaté joue de la kora. Plus que n’importe quel joueur de kora, Toumani est celui qui a fait connaître cet instrument au public dans le monde entier. Il est non seulement un musicien d’une virtuosité et d’une créativité exceptionnelle, montrant que la kora peut rivaliser avec les plus grands instruments du monde, mais il joue aussi un rôle capital comme leader de groupe, défenseur de la musique, compositeur et maître de kora chez lui à Bamako et à travers le monde entier.

Sa musique a une force d’expression et une beauté qui élèvent les puissantes traditions des griots mandingues vers de nouveaux sommets et les emmènent sur d’autres territoires. Il est à la tête d’une nouvelle génération de griots maliens qui sont à la recherche constante de différentes façons de moderniser cette tradition, tout en continuant de l’honorer. Il n’y a pas de doute sur le fait que sa musique reflète une image profondément positive de l’Afrique et crée un impact sur le marché mondial. La musique est, en effet, la plus grande ressource du Mali de l'Afrique de l'Ouest et Toumani le démontre amplement.

Ainsi, le chercheur malien Cheick Modibo Diarra recruté par la NASA américaine a emmené et écouté lors du programme spatial Pathfinder le CD “Kaira” de Toumani Diabaté. “Kulandjan” figure parmi les cinq CD préférés du président Barack Obama.

LA KORA KAËLIG DE TOUMANI DIABATE

Cette kora est un modèle "Sawta" équipée de chevilles/mécaniques "Fine Tuning", d'une sonorisation "Dual Source" Kaëlig avec tonalité active et de 8 leviers chromatiques permettant de changer rapidement l'accordage pour jouer avec les tonalités traditionnelles.

Le corps est composé d'une calebasse de 45 cm de diamètre montée avec une peau de cerf parcheminée.

Les parties bois sont en palissandre d'Afrique.

Les designs originaux sont personnalisés (cloutage, tête de manche, poignées, chevalet et cordier).

Je suis particulièrement satisfait du résultat obtenu, non seulement sur le plan esthétique mais surtout concernant l'acoustique.

J'ai revu Toumani le 18 novembre 2013 avant son concert avec le Trio Da Kali au Théâtre de la ville à Paris, il a beaucoup apprécié la qualité de sa kora mais je vous laisse découvrir cela sur la vidéo ci-dessous...