CARACTERISTIQUES DES KORAS KAËLIG

  • Les noms «Hardino ©», «Sawta ©» et «Fine Tuning ©» sont associés aux systèmes d'accordage utilisés mais les instruments peuvent-être accordés dans les modes traditionnels utilisés par les griots du Mandingue et aussi dans d'autres tonalités plus "occidentales"...
  •   Les koras sont équipées de 21 cordes mais elles sont conçues à la fabrication pour accueillir 23 cordes, il est bien sûr possible d'envisager une augmentation de tessiture, voir la page "Augmentation de Tessiture"...
  •  L'essence de bois utilisée est le frêne, d'autres essences de bois sont proposées en option ( Padouk, Ipé et Palissandre d'Afrique).

 

  •  Tous mes instruments sont montés avec des cordes calibrées dont les diamètres sont calculés pour obtenir une tension équilibrée permettant d'améliorer le confort de jeu, elles sont reliées au cordier par de la drisse de 2 mm noire.

 

  • Les manches des modèles «Hardino ©» sont équipés de chevilles et sillets de harpe, l'accordage est réalisé avec une clef prévue pour cet usage fournie avec l'instrument, ceux des modèles «Sawta ©» sont équipés de chevilles de violoncelle en ébène et de sillets de harpe, le contact "bois sur bois" des chevilles avec le manche favorise la conduction du son et par conséquent améliore la qualité acoustique de la kora. Les manches des modèles «Fine Tuning ©» sont équipés de chevilles/mécaniques permettant un accordage plus facile et plus précis.
  • La tête du manche présente un design original créé par l'atelier de lutherie Kaëlig © mais vous pouvez choisir d'autres modèles dans les options esthétiques.
  • Les manches sont conçus pour faciliter le changement des cordes et pour permettre l'accordage opposé (les cordes jouées par la main gauche s'accordent avec la main droite et inversement). Ils sont aussi conçus pour accueillir 23 cordes et des leviers chromatiques.
  • Tous les manches sont conçus  pour faire évoluer un manche «Hardino ©» équipé de chevilles de harpe vers un manche «Sawta ©» équipé de chevilles de violoncelle ou un manche «Fine Tuning ©»  équipé de  chevilles/mécaniques de violoncelle.

 

  • Le corps est constitué d'une calebasse (diamètre minimum 43 cm) traversée par une transversale et des poignées sur laquelle est tendue une peau parcheminée. Le cloutage est une création originale (voir photos) mais d'autres modèles sont proposés en options.
  •   L'ouïe est le modèle "Goutte" représentatif de la marque Kaëlig.
  • Les peaux utilisées pour la fabrication des koras et kamélés n'gonis sont parcheminées.

Après de nombreuses expérimentations, j'ai finalement porté mon choix sur les peaux de jeunes boucs présentant les caractéristiques mécaniques et acoustiques qui me conviennent .

  • Les poignées des koras présentent un design original créé par l'atelier de lutherie Kaëlig © (photos ci-dessous), d'autres modèles de poignées sont proposées en option.
  • Le chevalet est un modèle «Origine ©» (photos ci-dessous) proche des chevalets traditionnels mais conçus pour limiter les ruptures de cordes et favoriser l'acoustique de l'instrument. Les chevalets sont en Frêne ou avec l'essence de bois choisie en option pour la fabrication de l'instrument. D'autres chevalets sont aussi  proposés en option.
  • Les cordiers acoustiques «Kéléfa ©» utilisés sur les modèles professionnels et «Mandinka ©» proposés en option, libèrent les vibrations de la peau et favorisent la qualité acoustique des instruments.
Télécharger
Vous avez déjà une kora ? Il est possible de concevoir la fabrication de votre nouvelle kora pour que le confort reste le plus proche possible de votre jeu actuel...

C'est aussi celà Kora Kaëlig : Des koras évolutives et sur mesure !!!
Mesures+Kora.doc
Document Microsoft Word 124.5 KB